15 petits bonheurs quotidiens

Gratitude
15 petits bonheurs quotidiens | Fuck your bad vibes

Bonjour tout le monde !

J’espère que la semaine dernière s’est bien passée pour vous. Si oui, continuez et si non, haut les cœurs, vous allez y arriver !

Suite à mon article de la dernière fois où j’expliquais que mon moral était au plus bas, j’ai décidé de faire une liste des petites choses qui me mettaient de bonne humeur.

Je me rends compte que ce sont vraiment tous ces petits gestes quotidiens qui font une vie agréable. Alors, bien sûr, les grandes nouvelles me font faire un sacré ascenseur émotionnel (du genre à sauter sur mon lit et tout) mais elles sont rares. Je ne reçois pas une réponse positive à mes demandes tous les jours donc comment faire entre temps ? Attendre ? La meilleure réponse que j’ai trouvée reste d’accumuler des douceurs toute la journée, un peu comme des perles que l’on enfile au fur et à mesure. Cela permet aussi de mieux supporter les petits et gros tracas de la vie.

La liste des petits bonheurs de la vie

J’ai donc réfléchi et pensé à 15 choses que je fais, parfois tous les jours, sans y penser et qui m’apporte du plaisir. Je vous encourage à faire de même et ensuite à essayer de faire ces gestes le plus souvent possible. Ce sont des activités qui ne sont pas très difficiles d’accès et pour la grosse partie, entièrement gratuites.

Bien entendu, j’en ai mis 15 mais j’aurais pu en mettre moins ou plus. A vous de voir ! Je pense d’ailleurs que je ferai plus tard une très longue liste de toutes les choses que j’aime comme l’odeur de l’herbe coupée ou les macarons à la menthe de Pierre Hermé ( non, vraiment c’est de l’orgasme culinaire).

 

{ 1 } Boire une tasse de thé

Autant je n’apprécie pas vraiment le café ou le vin, autant je me considère comme une amatrice de thés. Avant, je ne buvais que du thé Yellow de Lipton. Puis j’ai arrêté car je trouvais qu’il avait de plus en plus un goût de foin. Je suis passée à des thés de meilleurs qualité, pas forcément plus chers et j’ai découvert que oui, je pouvais apprécier des thés parfumés.

J’ai aussi du plaisir maintenant à boire des tisanes, du moment qu’elles sont bonnes; par exemple, ma mère a essayé de me faire goûter une tisane à la verveine genre Lipton, c’est NON). J’en bois d’ailleurs beaucoup plus que du thé à présent même si mon stock a vraiment diminué et qu’il va falloir que j’en rachète.

Mon moment favori, c’est quand je fais ma première tasse. Je bois toujours dans de grands récipients (soit des verres Ikea de 400 ml ou ce grand mug offert à mon amoureux). Plus rarement, je bois dans ma tasse TARDIS qui change de design avec la chaleur (parce que dans ma tête, j’ai 5 ans).

Mes thés & tisanes préféré•es du moment sont Jardin Bleu de Damman (classique et efficace, même ma mère qui n’aime pas le thé noir ET le thé parfumé a aimé), l’infusion ayurvédique Vata de la Route des comptoirs (au goût très anisé), l’infusion à la poire de Clipper (introuvable en France, il faut passer par le site britannique) et le thé vert Sencha de Damman (super doux, aussi bon chaud que froid).

{ 2 } Myril

Myril, pour celleux qui n’auraient pas lu la page à propos, est ma chatte. Je l’ai avec moi depuis 2 ans et demi après l’avoir adoptée à 6 mois car son ancienne maîtresse déménageait et considérait qu’elle n’avait plus de place pour elle…

 

Myril mon chat bonheurs

Pas facile d’écrire pour le blog…

 

C’est une petite chatte noire étrangement très brute; j’ai rencontré des chats qui pesaient plus lourd qu’elle et ils étaient plus délicats. Elle est très joueuse et très pot de colle. Vraiment pot de colle. Je pense qu’elle a fait un transfert de sa mère sur moi. Il faut dire aussi que je suis quasiment tout le temps à la maison; quand je quitte une pièce, elle s’inquiète et me suit, ce qui a le don d’énerver mon amoureux.

J’adore la caresser quand elle est au soleil. Je n’aime pas beaucoup quand elle vient m’embêter alors que j’écris cet article (mais bon, elle mignonne comme un cœur).

{ 3 } Jardiner

Disons-le tout de suite : je n’ai pas la main verte (si on part du principe que cela existe). J’ai tendance à oublier d’arroser mes plantes. Je m’en occupe assez peu. Pourtant, elles se portent bien.

Faire pousser des plantes inculque vraiment la patience. Mon moment préféré, c’est lorsqu’elles franchissent une nouvelle étape : la graine germe et sort de terre, elles donnent des fleurs, etc. En ce moment, j’ai 4 pieds de piments jalapeño en fleurs mais pas de piment à l’horizon…Il faut que j’attende et il est fort possible que les piments n’arrivent jamais. A vrai dire, je serais triste mais je suis déjà bien satisfaite que toutes mes graines aient germées !

Le jardinage demande assez peu d’investissement au final et assure d’avoir vraiment de la joie. Un petit bac, un peu de terre (encore mieux si vous pouvez la récupérer) et même pas besoin d’avoir un jardin. Je vis en appartement et même si les conditions y sont idéales pour les plantes, je reste persuadée que notre chez-soi a toujours une petite place pour de la verdure.

{ 4 } Discuter avec des ami•es

Pour être honnête, je ne suis pas très sociable. Quand je croise des gens, je n’ai pas forcément envie de faire la conversation mais je ne suis pas une ermite pour autant. Si un jour, vous me croisez, je suis loin de l’image de la personne renfermée et grognon. On m’a d’ailleurs souvent dit que j’avais à l’air à l’aise avec les gens, ce qui est très drôle parce que je me force.

Je noue assez peu de contacts donc et la grosse majorité de mes conversations sont sur le web. J’ai « rencontré » des personnes vraiment inspirantes et que je continue de lire avec plaisir des années après.

Quand je discute avec elles et que l’on se retrouve sur certaines opinions, c’est vraiment agréable. Ces petits flashs de conversations illuminent ma journée et me font rire bêtement derrière mon écran.

{ 5 } Regarder une série * en mode couch potato

Si vous ne connaissez pas le terme de couch potato, laissez-moi vous l’expliquer simplement : il désigne le fait de regarder la télévision (en général) en mode grosse larve sur le canapé.

Alors oui, on trouve plein de blogs, articles, etc qui nous expliquent que c’est pas bien, que l’on peut faire des exercices devant sa série préférée mais pardonnez-moi, je m’en moque. Quand je regarde Game of Thrones, j’ai plutôt envie de me concentrer sur l’intrigue que de compter le nombre de fois où j’ai soulevé mes haltères.

 

Moi quand je regarde des séries bonheurs

 

La société nous explique que ce n’est pas bien de rester sur son canapé à mater des films et des séries. Ce n’est pas pour rien qu’est sorti le terme méprisant de binge-watching pour désigner celleux qui s’enfilent des épisodes ou des saisons complètes.

On sous-entend que regarder la télévision n’est pas productif. Vous savez quoi ? On s’en fout et si j’ai envie de rester toute la journée avec ma couette sur mon canapé à regarder Mozart in the jungle (super série Amazon au passage) en mangeant de la brioche, c’est mon choix. J’en profite et peu importe ce qu’en pensent les autres.

Je milite pour le visionnage de séries en pyjama !

(* marche aussi avec la lecture)

{ 6 } Cuisiner

Depuis que j’ai mon appartement à moi (comprenez : que je n’habite plus chez ma mère) et aussi un peu de matériel, j’ai un plaisir grandissant à faire la cuisine.

Il n’y a rien de plus jouissif que de voir une pâte lever, une épice transformer un plat ou une crème pâtissière prendre.

Je suis fascinée par les changements de textures en cuisine et c’est pour cela que je ne m’intéresse pas aux appareils comme le Thermomix. La seule petite exception à la règle est l’achat d’un KitchenAid parce que je n’aime pas trop pétrir la pâte pendant 15 minutes, mes poignets n’y survivent pas.

J’essaye de faire une cuisine plus simple depuis quelques temps mais je n’ai aucun souci à cuisiner pendant des heures. Certaines de mes recettes favorites comme les cinnamon rolls demandent quelques heures de préparation mais le résultat est toujours satisfaisant.

La cuisine est vraiment une compétence que je regrette pas d’avoir et qui, malgré ce que pensent certaines personnes, elle est vraiment accessible. Je ne serai peut-être jamais une grande cuisinière mais je me débrouille mieux à chaque plat. Mon bonheur ultime a été de réaliser une pâte feuilletée (spoiler : ce n’est pas si compliqué).

{ 7 } Ranger

J’avoue que pour le coup, ce n’est pas une activité très régulière ah ah. Je suis loin d’être maniaque mais il y a un réel plaisir quand quelque chose est propre.

En ce moment, après le déménagement, c’est encore le bazar chez moi mais j’apprécie d’avoir de grandes surfaces vides. Pas besoin de faire un grand nettoyage de printemps pour s’y mettre; vous pouvez tout à fait commencer par de petits pas. Au fur à mesure, cela s’enchaînera (même si c’est très agaçant ces lieux de vie qui se salissent sans arrêt).

Mon truc du moment, c’est de passer le balai dans mon couloir. Avec Myril, mon carrelage noir semble être duveteux.

Et rassurez-vous, on vit très bien le fait de ressembler à Bree Van de Kamp.

{ 8 } Acheter quelque chose

Je vous vois arriver avec vos fourches. Oui, ce n’est pas très catholique de dire qu’il faut acheter le bonheur. Mais si je suis honnête, OUI, cela me fait plaisir d’acheter un nouveau livre ou même un avocat. Je suis peut-être une horrible enfant du capitalisme mais j’assume.

Un nouveau livre, c’est un bel objet dans ma bibliothèque et aussi un beau moment pour découvrir une histoire. J’aime conserver les livres, les feuilleter et les relire et c’est pour cela que je les achète. C’est aussi pour cette raison que la façon de faire de Bea Johnson avec les livres ne m’a pas plu même si elle est louable.

En ce moment, je fais un vide dans ma bibliothèque car je n’ai plus de place et certains de mes ouvrages seront mieux avec d’autres propriétaires. Cela me permettra de libérer de la place pour les autres.

Je suis une vilaine accumulatrice d’objets et tant pis.

{ 9 } Écrire

Quand j’étais au collège, j’adorais écrire. Non pas que je n’aime plus ça mais ma pratique est moins régulière. Cela tend à s’améliorer avec le blog mais je suis encore loin des sensations que j’avais à l’époque.

Mon point culminant a été en quatrième quand j’ai découvert ce qu’était un pamphlet (spoiler : pas grâce à l’école). Je m’en rappelle d’un que j’avais écrit sur Britney Spears et que j’aurais sûrement honte de relire maintenant (dans le genre sexiste et tout – j’ai évolué depuis, merci).

J’aimais aussi écrire des poèmes, pas très bons mais juste pour le plaisir de faire des alexandrins. J’étais plutôt douée et maintenant, je n’y arrive plus très bien. Au lycée, j’ai aussi découvert les haïku qui m’avaient beaucoup plu.

Pour cet article, cela fait bien deux heures et demie que j’écris et j’éprouve vraiment beaucoup de plaisir à le faire. Il faudrait que j’arrive à me détacher du fait que je pense beaucoup à vos réactions, au fleuve que j’écris et au SEO. Il faut que je réapprenne à écrire sans me soucier des autres.

{ 10 } Pinterest

Voilà une activité hautement chronophage !

J’ai découvert Pinterest en 2010 au moment de la bêta. J’avais eu une invitation et j’avais testé sans être franchement convaincue. Ce n’est que depuis 3 ou 4 ans que j’y vais quasi quotidiennement.

Ce site est une véritable source d’inspiration. J’y ai appris beaucoup en cuisine par exemple. Je peux passer des heures à scroller et à découvrir de nouveaux articles. Bien entendu, comme toute bonne chose, il y a parfois des overdoses.

Je pense que Pinterest est un excellent outil de découverte.

{ 11 } Lire des personnes inspirantes

Je lis assez peu de blogs. Non par snobisme ou je ne sais quoi mais parce que j’ai du mal à m’y mettre. Je me rends compte que je suis très sélective.

Par moment, je tombe sur des mots vraiment inspirants sur des blogs que je suis. Mes favoris sont généralement ceux plein de bienveillance. Le dernier en date était celui du blog Eleusis & Megara : l’auteure Laëtitia parlait de son volontariat à Bali.

Je pense qu’il est vital, quand on passe beaucoup de temps sur le web, de s’entourer de positivité sinon on prend le risque de sombrer rapidement.

{ 12 } Finir ma to-do list

Je ne suis pas une personne très productive à la maison (alors que j’en fais beaucoup trop au travail). Pour essayer d’améliorer ça, j’ai mis en place une procédure; chaque jour (ou presque), je liste trois points que je souhaite accomplir dans la journée. Ce n’est pas encore au point mais pour l’instant, je suis contente.

J’ai tendance actuellement à mettre beaucoup plus de trois points et résultat, je ne fais rien. Je crois qu’il vaut mieux en mettre peu et le faire que d’établir une liste énorme et ne rien faire.

C’est vraiment quelque chose que je souhaite apprendre : prioriser mes tâches.

Quand je réussis à tout faire, j’ai vraiment une impression d’accomplissement (même si c’était « faire la vaisselle »). Je veux continuer sur cette voie car cela me fait du bien et me donne des objectifs, ce qui est valorisant.

{ 13 } Utiliser des huiles essentielles

J’utilise des huiles essentielles depuis 2 ou 3 ans maintenant. J’en ai assez peu; je suis fidèle à certaines comme l’huile essentielle d’arbre à thé alors que j’en ai acheté d’autres pour tester comme le pamplemousse blanc.

Je suis adepte du soin aux huiles essentielles. J’ai plusieurs roll-ons pour le stress ou le mal de tête et parfois, j’utilise directement l’huile toute seule. Est-ce que ça marche ? Je dirais que oui. Ne vous attendez pas à quelque chose de miraculeux mais cela a l’avantage d’être efficace et plus naturel que utilisation d’un médicament.

Par exemple, pour la tête, je préfère me tartiner de roll-on à la menthe plutôt que de prendre un Doliprane. Les cachets sont vraiment peu efficaces sur moi et c’est généralement ma solution extrême.

De plus, je trouve ça agréable de s’entourer d’odeurs comme cela.

Mes favorites sont l’arbre à thé pour ma peau, la menthe poivrée (attention, à manipuler avec précaution) et l’orange douce.

{ 14 } Manger

Forcément, si j’aime cuisiner, j’aime aussi manger.

J’aime assez peu cuisiner pour moi : je n’en ai pas la patience et je préfère qu’il y ait un public pour partager.

Je pense être assez curieuse en matière d’alimentation même si j’ai mes limites (que j’essaye de briser mais c’est pas facile). Depuis 2 ans, j’ai découvert de nombreux aliments que je refusais d’avaler avant et je me rends compte que finalement, c’est bon. Je pense au brocoli notamment mais c’est toujours plus facile quand c’est nous qui cuisinons des aliments que nous n’aimons pas. On a longtemps essayer de me faire avaler de la courgette mais mal cuisinée, ça n’aide pas.

 

gif de food porn bonheurs

 

J’adore quand un plat que j’ai fait arrive devant moi. J’adore quand je teste un nouveau restaurant. Bref, je suis facilement manipulable avec de la nourriture.

Cela me fait doucement rire quand je me rappelle que petite, on me forçait à finir mes assiettes…

{ 15 } Écouter de la musique

Je ne me considère pas comme une fan de musique. Je n’ai que très peu de cds, je préfère écouter avec un casque que d’aller à un concert.

J’ai tendance à considérer la musique comme quelque chose d’intime et que j’ai du mal à partager (un peu comme la lecture à voix haute, je déteste ça). Je n’ai jamais autant de plaisir à écouter quelque chose qu’avec mon casque, dans mon lit.

Ma découverte de cette année, c’est l’album Lemonade de Beyoncé. Ce n’est pas ce que j’écoute habituellement mais après avoir lu des critiques élogieuses (de fans évidemment) et un excellent article sur les références aux cultures noires de Mrs. Roots de cet album, je me suis décidée à y jeter une oreille.

J’ai adoré. C’est fort, inspirant (même quand on est blanche) et ça s’écoute toujours avec un plaisir renouvelé.

Je pense que j’ai fait une bonne petite liste de mes bonheurs quotidiens (ou presque). Je suis très curieuse de découvrir les vôtres.

♥ Pour aller plus loin :

Quels sont vos gestes « bonheur » ? Qu’est-ce qu’ils vous apportent ? N’hésitez pas à les partager !

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Previous Story
Next Story

You Might Also Like

2 Comments

  • Reply
    RoCkSanne
    29 juin 2016 at 12 h 54 min

    Merci pour cet article! Ton blog est un bol d’air frais, positif, une écriture simple et agréable… bravo!
    Et je confirme: Pinterest, le temple de la sérendipité! Ca réunit plein de trucs que j’adore: cuisine, mode, jardinage, DIY, déco, photographie, art… j’y passe quasiment tous mes dimanches après-midi.

    • Reply
      Jessica
      5 juillet 2016 at 11 h 35 min

      Hello toi ! 😉 Merci pour tous ces jolis compliments, venant de toi, ça me touche beaucoup !

    Leave a Reply

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.