5 activités pour pratiquer la gratitude

Astuces
Comment pratiquer la gratitude au quotidien ?

Bonjour à toutes et à tous ! Pas de Yay Monday ! comme je vous l’expliquais dans le dernier, en attendant que je trouve la formule magique qui me donnera envie d’écrire chaque lundi. Par contre, je vous écris quand même. J’ai un peu l’impression de délaisser le blog en ce moment. C’est dommage car ce ne sont pas les idées qui me manquent : j’ai d’ailleurs une page entière de sujets que je souhaite vous faire découvrir. Mais souvent la motivation n’est pas là et parfois, je n’arrive pas à traiter le sujet comme je le souhaite.

Enfin quand je parle de motivation…je devrais plutôt employer le terme d’autodiscipline. J’ai très récemment lu un article sur Medium (une plateforme de partage d’articles) qui parlait justement d’autodiscipline. Je l’avais sauvegardé pour le lire car le titre était très attirant: « Comment fonctionne l’autodiscipline et pourquoi c’est important d’en avoir plus pour votre avenir« .

Depuis que j’écris pour Fuck your bad vibes, je lis beaucoup d’articles sur le développement personnel, un domaine que j’exécrais plus jeune et qui m’évoquait des rayonnages remplis d’ouvrages comme « Trouvez l’homme de sa vie grâce à la méthode magique » ou ce genre de chose. Je ne dis pas que tout se vaut dans les livres sur le développement personnel mais il y a tout de même des choses fort intéressantes. Le tout est de tester, trouver ce qui s’accorde à notre sensibilité et faire le tri. Et comme c’est clairement un sujet très à la mode, on trouve vraiment beaucoup de choses à essayer.

Le titre de cet article était donc plein de promesses et j’avoue que je m’attendais à être déçue. Je pensais lire le même truc que sur tous les autres articles de blog que je vois passer sur Pinterest (et dont je fais sûrement partie ah ah). J’ai eu un joli coup de cœur pour le travail de Onur Karapinar sur l’autodiscipline. Je vous suggère donc de le lire : c’est très bien expliqué, accessible et personnellement, cela m’a redonné l’envie et l’énergie d’écrire sur le blog.

C’est donc pleine de bonne volonté que je démarre ce post sur…la gratitude (donc rien à voir avec l’autodiscipline, pas de déception ? 🙂 )

Pourquoi pratiquer la gratitude ?

Selon le Larousse, la gratitude est la reconnaissance pour un service ou un bienfait rendu ou un sentiment affectueux envers un bienfaiteur.

Vous me direz, c’est chelou de dire que c’est une pratique. Pourtant, je pense qu’on a pas trop l’habitude de remercier et de pleinement ressentir un amour pour les petites choses du quotidien.

La gratitude, c’est le fait d’être reconnaissant (envers vous-même, le monde, Dieu ou Dormammu, bref, qui vous voulez) des choses que vous avez : un toit, à manger bien sûr mais aussi des possessions plus « virtuelles » comme la santé, le bonheur ou autre.

On a souvent plus l’habitude de râler pour toutes les conneries du monde et en pratiquant la gratitude, on se recentre sur ce qui va, même si ça semble être minuscule et futile. C’est quelque chose qui demande de l’entraînement car ça n’est pas inné. Certaines personnes le font plus facilement car cela a fait partie de leur éducation.

La gratitude est une habitude : on apprend à reconnaître combien nous sommes chanceux. Click To Tweet

Il faut voir la gratitude comme une bonne habitude que l’on souhaite acquérir. A force de pratique régulière, les effets se font sentir. Pendant un an, j’ai pratique quasiment au quotidien et je voyais les choses autrement : on prend conscience des détails qui nous rendent heureux•ses eton relativise le négatif en essayant d’y trouver un peu de positif.

Comment pratiquer la gratitude ?

{ 1 } La happy jar

Pendant un an, j’ai écrit sur des petits bouts de papier les évènements qui me rendaient heureuse ou au moins contente. A la fin de l’année, j’ai ouvert mon pot et j’ai relu tous ces souvenirs : baume au cœur assuré !

Je ne l’ai pas fait cette année et je le regrette car les bénéficies étaient énormes : je me sentais mieux et j’ai eu l’impression d’avoir une année extraordinaire !

Si vous voulez en savoir plus, je vous invite à lire cet article sur le fonctionnement de la happy jar.

{ 2 } Lejournal de gratitude

Si vous vous intéressez un peu au système du bullet journal, vous avez sûrement vu passer cette idée. Elle consiste à noter les choses pour lesquelles nous sommes reconnaissants.

 

Le journal de gratitude

Le journal de gratitude du blog Boho Berry

 

A la différence de la happy jar, l’exercice est à faire quotidiennement et généralement, il y a un nombre exact de gratitudes à noter. Traditionnellement, on note 3 choses chaque jour mais d’autres en mettent 5 ou un autre chiffre. Je suis personnellement d’avis de ne pas trop se forcer à écrire des listes géantes (10 choses gratifiantes chaque jour, ça peut être beaucoup). Faites cette exercice avec douceur et écoutez-vous : si vous ne voulez noter qu’une seule chose parce que 3 vous semble trop, faites-le. Avec le temps, vous ferez sûrement plus attention à ce qui vous a plu et pourrez augmenter le nombre. Et puis, 1 note par jour, ça fait tout de même 365 notes à lire à la fin de l’année !

{ 3 } La gentillesse

C’est un petit peu différent des méthodes ci-dessus mais en étant gentil•le avec les autres, vous leur donnez l’occasion d’éprouver de la gratitude. En plus, y a pas à dire, faire une bonne action, ça fait du bien au moral. La gratitude n’est pas que reconnaître que nous sommes chanceux•ses, c’est aussi partager cette chance avec les autres. La gratitude ne fait pas très bon ménage avec l’égoïsme et comme dit Bouddha (oui, c’est un peu mon pote) : « On ne diminue par le bonheur en le partageant ». !

Alors, c’est sûr, c’est pas très bien vu la gentillesse. C’est plus cool d’être cynique et compagnie mais arrêtons les conneries deux secondes…essayez de vous rappelez la dernière fois où quelqu’un a été gentil avec vous, sans arrière-pensée (oui, c’est pas facile, je sais), est-ce que ça ne vous a pas fait du bien ? Est-ce que vous n’avez pas retrouvé foi en l’humanité ? Quand quelqu’un est sympa avec vous, vous avez plutôt envie de lui rendre la pareille non ? Imaginez si tout le monde était gentil ! Je sais que je suis utopiste mais si vous qui êtes derrière votre écran êtes sympa une fois, ça changera sûrement le quotidien de quelqu’un.

Être gentil•le, ça passe par des petits gestes. Vous pouvez, si vous en avez l’envie, vous lancer dans un challenge gentillesse où vous trouverez de nombreuses idées. Ces challenges sont souvent en anglais mais je suis sûre que vous arriverez à vous débrouiller.

{ 4 } La méditation

Oui, je vais encore vous bassiner avec mes trucs de méditation. La méditation est un exercice où l’on se concentre, en conscience, sur notre corps, nos pensées et nos sentiments. Il existe des tas d’exercices de méditation : celui où on essaye de cohabiter avec son humeur du moment et de ressentir ses effets physiques ou par exemple, un autre où on essaye de ressentir de la joie et de la propager au reste de la salle ou du monde (oui, carrément). Alors, pour l’instant, j’ai encore un peu de mal à « propager ma lumière dorée sur mes camarades de yoga » mais j’arrive déjà à me sentir mieux.

 

La méditation selon Mr Spock

 

Il existe une méditation particulièrement axée sur la gratitude qui s’appelle la méditation Metta. Elle consiste à « tricher » un peu avec son mental : vous commencez la méditation en ressentant de l’amour, de l’affection pour quelqu’un et vous faites passer cette amour à plusieurs personnes, au fur et à mesure. On démarre avec une personne que vous aimez vraiment beaucoup (votre amoureux•se, votre mère et même votre chat, vous avez le droit) et on essaye de ressentir de l’amour. Puis on « transfère » cette affection à une personne que l’on apprécie, puis à une qui nous laisse indifférente, puis à une que nous n’aimons pas, etc.

J’explique plutôt mal (mais pas de souci, il y a un lien en bas de l’article avec une méditation guidée) et pour être franche, j’ai encore beaucoup de difficulté à éprouver de l’affection pour certaines personnes. Mais ça s’arrange 😉 .

Par ailleurs, si vous souhaitez lire un article accessible sur la méditation, il y en a un en ce moment dans le magazine Simple Things (un magazine très chouette sur la slow life).

{ 5 } Ho’oponopono

Non, je ne me suis pas endormie sur mon clavier et oui, cela signifie quelque chose.

Si vous pensiez que c’était (encore) lié à la méditation, raté ! Ho’oponopono est une méthode de guérison hawaiienne !

Ce n’est pas quelque chose que je pratique car j’ai très peu de connaissances dessus mais le peu de fois où j’ai essayé, ça m’a fait du bien. Je ne connais qu’un tout petit bout de la méthode (mais vraiment minuscule) car il s’agit de quelque chose de plus grand que ce que nous montrent les ressources en français.

Un des exercices du ho’oponopono consiste à se répéter le mantra suivant : « Je t’aime, je suis désolé, pardonne-moi, merci ». Chaque mot a une raison bien particulière de se prononcer. C’est une méthode particulière car c’est une tradition religieuse qui consiste à « nettoyer les mémoires » et dans un cadre plus concret à régler les conflits familiaux. La répétition d’un mantra et plus particulièrement ces mots a une incidence très forte. Se répéter des mots de pardon et d’amour s’imprime dans le cerveau de façon plus bénéfique que « ça me gave ».

Je l’ai utilisé quelques fois, surtout dans les transports en commun et ça a l’avantage d’apaiser.

Voilà quelques exemples d’activités faciles à pratiquer au quotidien pour réveiller sa gratitude et la transformer en habitude. Vous noterez que beaucoup de choses viennent de traditions étrangères, à croire que certains cultures sont largement plus évoluées en matière de bien-être et de bonheur. N’hésitez pas à suivre votre curiosité et à voir ce qui fait ailleurs car en tant qu’Occidentaux, nous avons beaucoup à apprendre !

♥ Pour aller plus loin :

Et vous, vous la vivez comment la gratitude ? Avez-vous des méthodes à partager ?

 

 

 

Enregistrer

Previous Story
Next Story

You Might Also Like

1 Comment

  • Reply
    Estelle Minstrel
    5 décembre 2016 at 18 h 18 min

    Très bonne initiative de faire un article sur le sujet de la gratitude! J’ai essayé la méthode bullet journal et je la trouve mieux adaptée que la happiness jar, par contre je ne me limite pas à un certain nombre de choses par jour, je m’adapte. 🙂

  • Leave a Reply