5 raisons de commencer une happy jar

Astuces

 

Le 1er janvier 2015, j’ai entamé un projet qui me tenait à cœur. Oh, rien de bien extraordinaire, je ne prépare pas l’ascension du Mont Everest. C’est un tout petit truc mais qui, à mes yeux, a une influence très positive sur ma vie.

 

J’ai mis en place une happy jar.

 

J’avais aperçu ce projet sur le fabuleux site Pinterest. Il s’agit d’un bocal dans lequel vous glissez des petits papiers sur lesquels vous avez notés vos moments de bonheur. Peu importe qu’ils soient grands ou petits : cela peut être le fait d’avoir eu votre permis, d’avoir passé une super soirée avec des amis ou tout simplement d’un merveilleux gâteau au chocolat savouré à votre goûter. On dit quelque fois que ce sont les petits bonheurs quotidiens qui font une belle vie et je suis tout à fait d’accord.

Pas encore convaincu.e ? Lisez ces raisons de commencer une happy jar et je suis sûre que, dans les minutes qui suivent, le projet vous tentera !

 

photo d'une happy jar fuck your bad vibes

« Profite pleinement des petites choses, car peut-être un jour regarderas-tu derrière toi et te rendras-tu compte que c’étaient de grandes choses » – Robert Brault.

 

Raison 1

Tenir une happy jar, c’est tout sauf contraignant. Juste quelques petits mots à noter sur des bouts de papier et à glisser dans votre jar et hop, vous avez déjà commencé ! Si vous faites partie des très motivé.es, vous pouvez même faire des papiers améliorés avec des photos ou des souvenirs de votre moment comme des tickets de cinéma par exemple.

 

Raison 2

Une happy jar est un projet qui ne coûte rien si vous le souhaitez. Vous pouvez la fabriquer avec un vieux pot de confiture, un bocal que vous customiserez avec de la peinture ou autre ou vous pouvez acheter un joli contenant. J’ai, pour ma part, acheté un joli pot chez Maisons du Monde.

 

Raison 3

Plus vous utiliserez votre happy jar, plus vous serez heureux ! Au début, vous avez deux ou trois papier, puis vous commencez à en avoir une quinzaine ce qui vous mettra en joie. Vous aurez du mal à résister à l’envie d’ouvrir tous les petits papiers pour les lire. A la fin, vous serez aussi heureux d’avoir réalisé un projet que de le noter et le mettre dans votre jar.

 

La happy jar : un moyen simple de pratiquer la gratitude au quotidien. Click To Tweet

 

Raison 4

À force de noter les moments de bonheur de quotidien, vous allez envie d’en avoir plus et vous vous rendrez compte que le bonheur se trouve vraiment dans les petits détails. Dans mon cas, j’ai eu beaucoup de plaisir à remarquer un oiseau voler avec une branche dans son bec pour fabriquer son nid. Grâce à votre happy jar, vous allez vraiment voir la vie en rose !

 

Raison 5

Vous n’avez jamais eu cette sensation qu’à la fin de l’année, les jours étaient passés trop vite ou que vous n’aviez rien fait de votre année ? Au bout de quelques mois, je me suis rendue compte que, mine de rien, j’avais eu pas mal d’expériences. J’attends le 1er janvier 2016 pour ouvrir tous les papiers que j’aurai, les relire et les noter sur un carnet. Je pourrais savourer le souvenir de mon année 2015 et garder beaucoup de jolis moments.

 

♥ Pour aller plus loin :

  • Faire de l’origami avec les étoiles du bonheur chinoises de Ciloubidouille
  • Un tuto sur Terra Femina pour fabriquer son happy jar

 

Avez-vous une happy jar ? Trouvez-vous que c’est un bon moyen de cultiver la joie ? Connaissez-vous des idées ressemblantes ?

Enregistrer

Previous Story
Next Story

You Might Also Like

1 Comment

  • Reply
    15 petits bonheurs quotidiens - Fuck your bad vibes
    27 juin 2016 at 10 h 24 min

    […] Conserver les petits moments de bonheur avec l’happy jar […]

  • Leave a Reply