Best-of Juillet – Août 2018

Bilan
Best-of juillet -août 2018 | Fuck your bad vibes

Oui alors, je n’ai rien posté depuis juin. C’est pire que ce que je pensais. Pourtant j’ai écrit un article qui attends toujours d’être posté ahem. J’ai dû déployer des trésors de motivation pour faire ce bilan. Comme je suis une grosse flemmarde, je vais essayer d’être courte.

Mon mois de juillet a été sans grand intérêt jusqu’à ce que je pète littéralement les plombs. Entre le bruit ambiant, les trucs qui n’allaient pas et le fait que je déteste mon environnement actuel, j’ai fini par aller tellement mal que j’ai décidé de prendre un rendez-vous chez le psychiatre. Ce n’est pas tant le psychiatre qui m’intéressait que l’ordonnance qui allait me permettre d’avoir des antidépresseurs. J’en ai déjà pris par le passé mais j’avais fait la connerie d’arrêter parce que je me sentais mieux et que la psy de l’époque ne me suivait pas très bien. Ce qui était dommage car c’était très efficace. A l’occasion, j’en reparlerai surtout que c’est très mal vu de prendre des antidépresseurs. Ce premier rendez-vous a été un gros soulagement. J’ai pleuré (c’est bien la première fois que ça m’arrive d’ailleurs et il n’y avait pas de mouchoirs…meh). C’est la première fois qu’un médecin est à l’écoute de ce que je ressens et ne me sort pas un « vous êtes bien souriante pour quelqu’un qui dit aller mal » ou « vous n’avez aucun problème ». C’était tellement frustrant et j’avais tellement de colère pour ces personnes. Je sais que je ne suis pas la seule à avoir eu ce genre de propos.

J’ai donc appris qu’en plus de faire de l’anxiété comme je le savais déjà, j’avais un fond dépressif. C’est un peu l’éléphant au milieu de la pièce. Depuis tant d’années, j’ai plusieurs symptômes qui laissaient présager une dépression et tout le monde n’y a vu que du feu. Moi-même, j’avais un doute mais on m’a tellement mis dans le crâne que j’allais trop bien que j’étais persuadée de ne pas avoir assez mal pour avoir une dépression. Plus de 10 ans de déni de la part du corps médical et de moi-même. Pour le coup, je me sens clairement une guerrière d’avoir réussi à tenir jusqu’à là.

Me voilà donc avec mes petits cachets magiques pour passer quelques jours en famille. J’ai eu la chance d’être hébergée par ma belle-mère et donc d’avoir un environnement beaucoup plus calme que quand je suis avec ma maman. Ça a été une semaine plus remplie que je l’imaginais mais ça s’est très bien passé. Retour ensuite à la maison puis re-départ pour voir mes deux meilleures amies que je n’avais pas vu depuis 3 ans. Ces quelques jours ont été très revigorants et ça m’a réellement fait un bien fou ! Je me dis qu’il faut vraiment que je les vois plus souvent.

Donc voilà. Ces deux mois se sont écoulés très vite (comme celui de septembre…). J’aurais sûrement plus de choses à dire pour le prochain bilan. J’espère que votre été s’est bien passé.

 

Previous Story

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.