Bibliothérapie #1 : procrastination, rien à foutre et détox

Avis

Bien le bonjour ici !

Depuis que je tiens ce blog, j’ai considérablement augmenté la quantité de livres axés « développement personnel » dans mes lectures. J’en ai lu des très bons comme « J’arrête de râler » et d’autres…disons…moins convaincants.

J’ai souvent envie de partager ces lectures avec vous mais sans avoir envie de pondre un article. J’ai décidé de couper la poire en deux : vous présenter dans un même article, mes dernières lectures en quelques lignes.

Les articles suivront selon mon rythme de lecture. En ce moment, je lis une saga de fantasy à moitié érotique très kitsch (ne me jugez pas) donc je passe moins de temps sur les livres de mieux-être.

J’espère vous donner envie (ou pas ah ah) de vous pencher sur ces livres. N’hésitez à partager vos coups de cœur ou vos livres à éviter car je suis friande de lectures en ce moment !

Bibliothérapie # 1 : le menu

Aujourd’hui, je vais vous parler de 3 ouvrages : L’Art de la procrastination de John Perry, Comment faire bouger son mammouth… et enfin cesser de procrastiner  de Wendy Jago, La magie du J’en ai rien à foutre ! de Sarah Knight et Happy Détox d’Anne Ghesquière.

L’Art de la procrastination de John Perry

 

Bibliothérapie #1 : L'Art de la procrastination | Fuck your bad vibes

 

J’en suis venu à lire ce livre suite à une publication sur Twitter qui parlait du rapport entre la procrastination et le perfectionnisme et conseillait cet ouvrage.

L’Art de la procrastination est un petit livre (moins de 200 pages) qui parle donc de cette fâcheuse tendance à tout remettre au lendemain. L’auteur, John Perry est un universitaire philosophe et procrastinateur qui raconte son parcours.

Attention, le livre ne se veut pas être un outil pour apprendre à moins procrastiner, même s’il fournit quelques pistes pour s’en sortir. L’Art de la procrastination est à la base un essai universitaire que Perry a écrit plutôt que de faire ses tâches urgentes 😉 . C’est essentiellement un texte pour déculpabiliser si on procrastine.

C’est facile à lire (à part quelques notions de philosophie) et surtout très drôle !

Comment faire bouger son mammouth… et enfin cesser de procrastiner de Wendy Jago

 

Bibliothérapie #1 : Comment faire bouger son mammouth et cesser enfin de procrastiner | Fuck your bad vibes

 

Encore un livre sur la procrastination mais d’un genre très différent de L’Art de la procrastination !

L’auteure, Wendy Jago, représente sous la forme d’un mammouth le (ou les) projets qui nous tiennent à cœur mais qu’on remet à plus tard. Elle nous explique les différents types de mammouths, à quoi ils sont liés, parlent de peurs, etc.

Le livre détaille parfaitement tout ce qui peut nous bloquer dans une tâche importante. Il donne aussi plusieurs méthodes précises pour en venir à bout.

C’est un livre très précis et Wendy Jago a vraiment bien travaillé son sujet en profondeur. J’ai eu vraiment beaucoup de plaisir à le lire et je le recommande.

La magie du J’en ai rien à foutre ! de Sarah Knight

 

Bibliothérapie #1 : La Magie du j'en ai rien à foutre | Fuck your bad vibes

 

Soyons honnêtes, j’ai lu ce livre à cause du titre que j’ai trouvé très drôle. Et aussi car un ancien camarade de lycée avait une méthode équivalente : la méthode RAF (Rien A Foutre). Il expliquait que c’était son secret pour être toujours très détendu.

Cet ouvrage est présenté comme une sorte de parodie de La Magie du rangement de Marie Kondo. En fait, ça n’est pas vraiment le cas. L’auteure explique surtout qu’elle a lu La Magie du Rangement et a voulu pousser l’expérience plus loin. Disons que si vous faites du tri dans votre maison, c’est bien mais le faire aussi dans votre vie personnelle, c’est mieux.

Le ton est très drôle et m’a un peu fait penser à celui de Bridget Jones (sûrement les allusions à l’alcool ah ah).

Sarah Knight explique plusieurs fois au début de son livre qu’il ne faut pas confondre le fait d’en avoir rien à foutre (arrêter de culpabiliser parce qu’on se fait plaisir) et celui d’être un parfait, je cite, « trou du cul ». Donc, soyez rassurés, si vous appliquez sa méthode, vous ne passerez pas pour une horrible personne.

Le livre se divise en trois partie et si la première est sympathique à lire, le reste n’est pas du tout à la hauteur : chiant, redondant et surtout creux.

Je ne dis pas qu’il ne faut pas lire La magie du J’en ai rien à foutre ! mais que si vous le trouvez d’occasion ou qu’on vous le prête, c’est mieux…

Happy Détox d’Anne Ghesquière

 

Bibliothérapie #1 : Happy Détox | Fuck your bad vibes

 

Voilà un livre que je voulais lire depuis qu’il est sorti ! Même si j’avais un mauvais pressentiment sur son contenu…

Happy Détox est un livre qui vous parle de détox (non, c’est vrai ?) et vous présente une méthode pour vous détoxifier donc. Enfin, une méthode…

Le livre est assez petit et présente plusieurs trucs à faire pour suivre une happy détox : les bains dérivatifs, ne pas manger de viande, les super aliments, etc. C’est juste une liste sur plusieurs pages de conseils que l’on peut retrouver sur Internet. Sans rire, vous allez sur les blogs healthy et vous retrouverez toutes ces informations. Gratuitement.

J’ai du mal à comprendre comment toutes les blogueuses ont pu s’emballer pour un tel ouvrage alors qu’elles s’y connaissent si bien. Personnellement, je n’ai vraiment rien appris. Je ne sais pas à qui s’adresse ce livre mais je pense qu’il est plus adapté à une cible qui ne connaît rien en détox et qui vit dans une caverne sans accès à Internet.

Autre point qui m’a beaucoup gêné : ça parle beaucoup de minceur et de perte de poids. Beaucoup trop. Pourtant, détox ne veut pas forcément dire maigrir. J’ai trouvé cela plutôt malsain.

Le contenu n’est pas du tout creusé et se contente d’énumérer des points. Je ne trouve pas ça très sérieux pour un livre à 14 €. Franchement, j’ai un peu l’impression de m’être fait arnaquer au vu de la profondeur du texte. Mais j’ai l’impression que Happy Détox est surtout du marketing pour vendre des produits « sains ».

Je ne recommande pas du tout cet ouvrage à moins que vous soyez novice en matière de détox et que vous préfériez le papier aux sites web. Mais dans tous les cas, si le sujet vous intéresse, il faudra approfondir.

Et la prochaine fois ?

 Pour la prochaine bibliothérapie, on parlera du Miracle de la pleine conscience de Thich Nhat Hanh, du magazine Sens & Santé et sûrement de Wake up ! de Christine Lewicki. A bientôt !

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Previous Story
Next Story

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply