Le guide des bonnes résolutions 2017

Astuces
Et si on prenait des bonnes résolutions pour 2017 ? Le blog Fuck your bad vibes nous explique comment les choisir et les tenir.

Ah, la nouvelle année…Pour certains, ça n’évoque pas grand chose, hormis devoir se rappeler qu’on doit indiquer une nouvelle année sur les papiers. Pour moi, nouvelle année rime surtout avec « bonnes résolutions ». 2017 sera donc pour moi synonyme de nouveau départ, nouvelles habitudes, bref de renaissance.

Oui alors bon, je me dis ça à chaque nouvelle année et à chaque rentrée de septembre (même si je ne rentre nulle part). Mais je trouve ça plus bénéfique de prendre une nouvelle année comme une opportunité de faire mieux plutôt que d’être blasée.

Concernant le thème des bonnes résolutions, il existe 3 catégories de personne :

  • « Non, je ne prends pas de bonnes résolutions. C’est juste l’année qui change, juste un chiffre, c’est tout. »
  • « Non, ça me gave. On a énormément de pression pour prendre des bonnes résolutions et de toute façon, qui les tient ? Tu vois ? »
  • « Ouiiii ! Nouvelle année ! Nouvelles résolutions ! YOUHOU ! *jette sa culotte sur sa tête* »

Je pense que vous avez deviné : je fais partie de la dernière catégorie (à peu près hein). C’est vrai, je ne les tiens pas toujours. Parfois, j’oublie ou je ne suis pas si motivée. Mais globalement, elles ont un réel impact sur ma vie.

Mais je vous vois venir. Pourquoi est-ce qu’elle nous bassine avec ses bonnes résolutions au mois de décembre ? Aurait-elle abusé du lait de poule ? Point du tout. Mais comme je suis une jeune fille prévoyante (non), j’ai décidé de faire les choses bien et de vous présenter ce petit guide sur les bonnes résolutions. Vous aurez ainsi tout le loisir de le lire avant l’apocalypse 2017.

Pour quelle foutue raison devrais-je prendre une bonne résolution ? Hein pourquoi ?

Essayez de voir la bonne résolution comme une intention ou un mantra (les pratiquants de yoga TMTC). Vous dédiez votre année à venir à une chose qui améliorera votre vie.

 

Mais pourquoi je devrais faire ça ? Je m’en moque des trucs de hippie là !

 

Pas de stress, y a point S ! On est toutes et tous en constante recherche d’amélioration de sa vie : faire plus de minutes lors de votre session de running, arriver enfin à jouer de la flûte ou arrêter de grignoter devant Jane the Virgin. Donc n’ayez pas peur de faire comme les autres et de devenir vous aussi un petit mouton du développement personnel. Vous pourrez mettre votre costume de cynique pour d’autres occasions.

 

Explorer de nouvelles voies pour 2017

 

En plus, franchement, c’est tout de même plus intéressant de parler bonnes résolutions au dîner de la Saint-Sylvestre que les habituels « Bonne santé, bonne année ! ». Sans rire, ces mots me foutent la trouille et déclenchent en moi des envies de suicide. J’ai jamais su l’expliquer mais c’est comme ça. Alors, parlons plutôt de projets, d’envies et refaisons le monde à minuit entre Tonton Robert ivre comme un coing et votre grand-mère qui s’assoupit.

Franchement, avec ce qui nous attend en 2017, croyez-moi, ça sera pas si mal d’en avoir de bonnes résolutions et de vous concentrer sur du positif.

Quel intérêt d’avoir des bonnes résolutions si c’est pour pas les tenir ?

Qui êtes-vous et qu’avez-vous fait de votre optimiste ? Vous l’avez mangé avec vos biscuits de Noël ? Soyons honnêtes : vous êtes capable de tenir une bonne résolution. Si ça n’était pas le cas, vous porteriez encore des couches. Ou vous n’auriez pas eu votre bac (ou autre diplôme, on est pas classiste ici, enfin on essaye). Ne venez pas me dire que vous avez moins de motivation qu’un enfant de 2 ans.

Et je vais vous dire un petit secret : même si vous échouez, ce n’est pas grave. Au moins vous aurez essayé. Je vous épargne les dizaines de citations sur l’échec et la réussite de célébrités. Mais je vous parle par expérience (d’une fille de 30 ans mais expérience QUAND MÊME) : il y a des choses que j’ai fait, que j’ai foiré et pourtant, je ne regrette ni l’échec ni l’essai. En 2015, je me suis inscrite au roller derby et j’ai tenu à peine 4 séances. Ce n’était pas du tout comme j’imaginais. J’ai arrêté et revendu mes patins (je vends toujours un casque d’ailleurs, neuf et tout 😀 ). J’ai raté mais j’attends de pied ferme celles et ceux qui oseraient me faire la moindre réflexion (il me reste toujours une paire de patins et ils sont lourds si vous voyez ce que je veux dire).

Et si j’ai envie de les tenir ces bonnes résolutions ?

Maintenant on se comprend. Bienvenue du côté obscur dans l’équipe des bonnes résolutions !

Là, c’est chacun sa méthode. On va dire qu’il y a deux grandes écoles : celle du « Je fais un grand pas d’un coup » ou celle du « Petit à petit, l’oiseau fait son nid ».

J’ai déjà laaargement évoqué le sujet dans mon article sur les habitudes alors je vais faire ça dans les grandes lignes :

  • Il n’y a PAS de bon moment pour démarrer une nouvelle résolution
  • Sachez pourquoi vous souhaitez ce changement
  • N’ayez pas peur de l’échec

Donc, si vous souhaitez démarrer vos bonnes résolutions le 5 janvier, ce n’est pas grave. C’est également normal de ne pas réussir. Changer, c’est long. Par exemple, j’ai vu récemment un documentaire où un diététicien expliquait que changer ses habitudes alimentaires mettait 9 mois ou 1 an. N’allons pas imaginer que cela prendra moins de temps pour tout autre résolution. Vous allez avoir des ratés, des oublis, etc. Ce n’est pas un souci, remontez en selle et continuez ! Souvent, on rate ses résolutions car on n’abandonne au premier petit échec.

 

Manger sainement est une des résolutions les plus prises

Manger sainement est une des résolutions les plus prises

 

Un des points les plus importants est de savoir pourquoi on a formulé cette résolution. Réfléchissez à ce que ça va vous apporter si vous la tenez : quel(s) changement(s) cela amènera-t-il ? Du positif ? Du négatif ? Est-ce que ça va vous permettre de faire autre chose ? Quels seront les difficultés ? N’hésitez pas à imaginer tout ce qui va changer et visualiser car il est plus facile de se motiver à tenir une résolution si vous avez des objectifs en tête.

En parlant d’objectif, selon l’importance du projet, il peut être plus facile de poser des petits paliers. Saviez qu’une des résolutions de la nouvelle année les plus souhaitées était de faire du sport ? C’est sûrement une de celles qui sont aussi les moins tenues ! Tout simplement car on voit trop grand trop rapidement et qu’on a une vague idée de qu’on souhaite.

Pensez aussi à d’autres petites choses :

  • Votre objectif est-il réalisable ? Par exemple, si vous prévoyez d’aller sur la Lune en 2017, désolée de vous décevoir, mais ça va être chaud.
  • Combien de temps souhaitez-vous y consacrer ? Est-ce que cette bonne résolution s’étalera sur un mois, 6 mois, 1 an ou plus ?
  • Comment allez-vous mesurez votre avancement ? Réfléchissez à des paliers à atteindre qui vous indiqueront que vous êtes sur la bonne voie.

J’ai envie de faire un truc mais j’ai pas d’idées !

Il y a quelques jours, j’ai vu une conversation sur Twitter qui m’a fait sourire : une fille expliquait qu’elle était contre les résolutions de Nouvel An et qu’elle préférait faire des projets. Je dois avouer que pour moi, résolution est juste un autre mot pour projet. Les résolutions sont mal connotées mais pourtant il s’agit d’intentions qu’on se donne à un moment donné. Donnez donc le mot que vous voulez pour désigner ce que vous souhaitez.

Si vous avez envie de changement mais que votre cerveau est vide comme une coquille de moule à la Braderie de Lille, pas de souci. Il existe de nombreuses applications qui vous suggèrent des domaines à travailler. C’est souvent des thèmes plutôt à la mode mais n’hésitez pas à fouiller, les thèmes sont très variés.

  • Coach.me, une app Android et Ios en anglais mais pleine de ressources
  • Goalmap, une app sensiblement pareil que la précédente mais en français (et moins fournie)

Une autre idée pour être aussi de travailler sur vos points forts. C’est vrai, on se concentre toujours sur ce qu’on souhaite changer et ce qui nous paraît comme négatif. Pourquoi ne pas se concentrer sur le positif et essayer de le renforcer ? Si, par exemple, vous aimez beaucoup lire, concentrez-vous sur cela en vous disant « Cette année, je vais lire encore plus ! ». Vous pouvez même vous mettre au défi avec quelques challenges comme lire plus d’ouvrages écrits par des femmes, finir telle saga ou lire plus de racisé•es.

Profitez donc de la fin de 2016 qui a été bien compliquée pour tout le monde et concentrez-vous sur ce qui vous ferait plaisir. Et si, malgré tout, vous n’avez pas du tout envie de faire quoi que ce soir, c’est d’accord. Vous avez aussi le droit de prendre la résolution de ne pas en en prendre !

♥ Pour aller plus loin :

Que pensez-vous des projets et objectifs que l’on se fixe à la nouvelle année ? En avez-vous ? Quelles sont vos méthodes pour réussir ?

Enregistrer

Previous Story
Next Story

You Might Also Like

1 Comment

  • Reply
    Au revoir 2016, enfin 2017 ! - Fuck your bad vibes
    1 janvier 2017 at 17 h 31 min

    […] l’article précédent sur les bonnes résolutions, je vous parlais du fait de bien définir son objectif. Bah voilà, l’objectif qui ne veut […]

  • Leave a Reply