Qu’est ce que la pleine conscience ?

Pleine conscience
découverte pleine conscience

 

J’ai découvert le terme de pleine conscience lors de la lecture d’un article très intéressant dans le magazine Flow.
Il s’agissait essentiellement d’anecdotes, de dates et de quelques brèves explications mais cela a été suffisant pour attirer mon attention.

Après avoir fait quelques petites recherches sur mon ami et bien plus encore Google, je suis tombée sur un petit livre  Petit cahier d’exercices de pleine conscience que je me suis empressée d’acheter.
Il permet de bien comprendre ce qu’est la pleine conscience au travers d’exercices accessibles à toutes et à tous.<!more –>

 

Mais au fait, c’est quoi la pleine conscience ?

Si cette méthode est vieille comme le monde (c’est une partie essentielle du bouddhisme), elle est surtout connue en Occident grâce à Jon Kabat-Zinn. Aujourd’hui, la pleine conscience (mindfulness en anglais) est utilisée comme  « médecine alternative » pour réduire le stress notamment auprès des dépressifs et des personnes atteintes de cancer.
Ce n’est pas un médicament mais une sorte de routine qui permet de se sentir mieux.

La pleine conscience est une routine pour se sentir mieux. Click To Tweet

En pratiquant la pleine conscience, on apprend à se focaliser sur l’instant présent, à savourer ce que l’on fait. Qui n’a jamais effectué plusieurs tâches en même temps ? Comme regarder la télévision tout en avalant son repas ? Pianoter sur son smartphone tout en participant à une conversation avec un ami ? Je ne vais pas vous jeter la première pierre, je suis la première à manger en regardant une bonne série. Cependant, je remarque que lorsque je ne le fais pas, je suis plus apaisée et je me rends compte que j’ai bien plus profité du moment présent. Quel bonheur de prendre son petit-déjeuner en savourant chaque bouchée, le visage au soleil (ou en écoutant la pluie tomber, pas de jaloux)…

La pleine conscience, c’est aussi renouer avec certaines choses qui sont devenues des automatismes. Qui fait attention à sa respiration de nos jours (à part les yoginis) ? C’est pourtant quelque chose de vital. D’ailleurs, la respiration de pleine conscience est un des premiers exercices à tenter.

Nous sommes dans une société actuellement on l’on doit faire toujours mieux et le mindfulness permet d’améliorer cette vie stressante que l’on peut avoir et surtout relativiser.

D’autres choses font aussi partie intégrante de la pleine conscience, des choses que l’on peut retrouver dans le bouddhisme comme la tolérance, le non-jugement, la gratitude. Moi la première,  j’ai encore un long chemin devant moi.

Il y a une semaine, je me suis rendue compte à quel point la pleine conscience pouvait m’être utile. Alors que je quittais l’appartement de ma mère et que je m’apprêtais à monter dans la voiture de mon compagnon, j’ai été assaillie d’un gros doute : est-ce que j’avais fermé la porte d’entrée à clé ? J’étais sûre de l’avoir fait mais en même temps, cela m’est déjà arrivé d’oublier. J’ai donc fait tout le trajet en sens inverse (allée, porte de l’immeuble, escalier jusqu’au premier étage, couloir) pour me rendre compte, qu’effectivement, je n’avais pas oublié. Je suis donc redescendue penaude en me disant  » Ah, j’en étais sûre !  » avant de me penser subitement que si j’avais fermé la porte en me concentrant sur mon action, je n’aurais pas eu besoin de vérifier.

 

♥ Pour aller plus loin :

 

Connaissiez-vous la pleine conscience ? Avez-vous déjà essayé cette méthode ou souhaitez-vous le faire ?

Next Story

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply